Au cœur de la vallée de l’Ounila, le Ksar d’Aït Ben Haddou revêt une importance régionale et historique toute particulière. Depuis son inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1987, l’image du Ksar d’Aït Ben Haddou est devenue le symbole même de l’architecture présaharienne en terre crue du Sud marocain. Si son image est très largement diffusée auprès des professionnels du tourisme, Aït Ben Haddou n’a pas échappé pour autant au déclin général des Ksour de la région. Bien qu’encore présent dans le paysage des vallées du Sud, ce style d’architecture n’est plus construit et la plupart tombent en ruines. Le Ksar d’Aït Ben Haddou a néanmoins fait l’objet de nombreux travaux de restauration qui vous permettent d’en admirer aujourd’hui la splendeur architecturale !

%d blogueurs aiment cette page :